Pour me contacter:

Email: Info@levrierdelazawakh.fr

 

Les chiens sont-ils intelligents ?

C'est la grande question qui se pose en permanence. Mon chien est-il intelligent ? La réponse doit être oui à 95 %. Mais l'intelligence canine n'a rien à voir avec la nôtre. Elle est faite en grande partie d'un mélange d'instinct, d'intuition, de logique, et de capacité d'adaptation et d'assimilation. Il ne faut pas confondre intelligence et réflexe conditionné. Un chien qui agit mécaniquement sur les ordres donnés, parce qu'il répète inlassablement les mêmes gestes, ne fait pas preuve d'intelligence.


C'est dans une situation insolite qu'on pourra le juger à ses capacités à se débrouiller. Par exemple, beaucoup de chiens enfermés dans une pièce se mettront à gratter la porte, s'obstinant pendant des heures Jusqu'à l'épuisement. Ce sont les moins intelligents. Un autre saura profiter de la fenêtre entrouverte pour se frayer un passage et rejoindre son maître : c'est l'astucieux. Enfin, certains trouveront, au bout de quelques minutes, le moyen d'actionner la poignée. Ce sont les plus intelligents.


Ils ont dû repérer inconsciemment la manière de faire de leur maître. Elle leur revient, et ils arrivent par association d'idée à en faire autant.


La compréhension du langage

La compréhension du langage est quelque chose d'assez délicat à définir avec précision. Un chien « normal » va comprendre une douzaine, voire une vingtaine de mots, le plus souvent assez simples et courts. Les « debout, assis, couché, pas bouger, au pied, ici, laisse, t'es beau, etc. » sont assimilés par la plupart des chiens. Toutefois, des expériences ont montré que certains sujets assez doués pouvaient arriver à comprendre jusqu'à 50 mots. C'est encore très sommaire pour faire la conversation, mais cela prouve quand même une capacité d'apprentissage insoupçonnée.


En revanche, il est certain que le chien n'est pas capable d'assimiler une phrase. C'est surtout le ton sur lequel sont prononcés les mots qui fait réagir le chien. Et surtout, n'oubliez pas qu'un mot a une signification liée à un comportement. Vous pouvez parfaitement faire apprendre au chien à mordre en entendant le mot caresse, crocodile, ou pissenlit ! Le mot lui-même n'a pas d'importance, c'est l'apprentissage que l'on fait autour qui permet au chien de l'enregistrer. Mais en général, pour éviter tout problème inattendu, on emploie les mots correspondant à ceux de notre langage pour que l'on soit « sur la même longueur d'onde ».


Il faut toutefois noter que certains dresseurs s'appliquent à faire apprendre à leur chien des mots différents, afin d'être certains que l'animal ne réagira que sur leur ordre.


Pas de différence entre les races

Le fait de trouver tel ou tel chien intelligent ou pas dépend très souvent de notre à priori par rapport sa race. En fait, si vous Interrogez les éleveurs spécialisés, chacun vous dira qu'il a affaire à une race intelligente. Et c'est en général assez vrai. Certains n'ont pas la faculté d'apprentissage du Berger Allemand ou du Caniche, mais ils font preuve de plus de finesse, de plus de raffinement, parfois même d'indépendance qui montre du caractère.


Comme pour le genre humain, l'intelligence est surtout affaire d'individus et il y a des ânes aussi bien chez le Briard que chez le Chihuahua et des « intellectuels » autant chez le Chow-Chow que le Bouvier Bernois !


Instinct ou intelligence ?

Quelle est la part de l'instinct et celle de l'intelligence dans les actes du chien Disons pour simplifier que tout ce qui concerne une attitude liée à l'environnement naturel ou au comportement est due à l'instinct. En revanche, le comportement dans un milieu artificiel et la faculté de s'adapter à des situations imprévues et anormales font appel à l'intelligence.


Tout acquis (par exemple la reconnaissance d'individus, la mémorisation de certains faits ou expériences) est une preuve d'intelligence. En vivant avec votre chien, vous constaterez très vite qu'il est beaucoup plus intelligent qu'instinctif.